La Fédération des cuma de Basse normandie fait salle comble pour son assemblée générale

Toutes les actualités
ag18 salle
160 responsables de cuma et partenaires de la Fédération des cuma de BAsse Normandie se sont données rendez-vous à Brécey dans la Manche pour l'assemblée générale. Pour les cuma l'année 2017 a été marquée par une hausse des investissements et le développement de l'emploi salarié et pour la fédération cette assemblée a été l'occasion d'accueillir les nouveaux présidents des comités Calvados et Manche, respectivement Stéphan Bréhon en remplacement d'Antoine Vivien et Etienne Capelle en remplacement de Guillaume Thouroude.
En 2017 les cuma ont investit pour 32 millions d'€ de matériel, retrouvant ainsi le niveau de l'année 2013. Parmis les matériels investis on note 33 tracteurs, 11 ensileuses, 8 désileuses automotrices, 5 moissonneuses batteuses et 140 matériels de récolte d'herbe
invest 2017
Question emploi en cuma, comme l'a souligné Guillaume Thouroude, les cuma de Basse Normandie ont maintenant dépassé le cap des 100 salariés permanents, preuve d'un intérêt des cuma pour répondre aux besoins de main d'oeuvre des adhérents et développer les chantiers complets.

Pendant l'assemblée générale la cuma de la Vallée de la Joigne dans la Manche a témoigné sur l'embauche du premier salarié dans la cuma.
L’Embauche du salarié s’est faite en avril 2017 pour des missions de : Conduite, Entretien et réparation du matériel Cuma, Transport bois déchiqueté Haiecobois et Mise à disposition chez les adhérents.
Au départ, le projet a démarré avec 3 adhérents qui s’engagent entre 1j/mois et 1j/semaine, Haiecobois pour 120 heures de transport et de l’entretien matériels de la Cuma pour 100 heures. Au bout de 10 moison en est à 1380 heures réalisées avec 11 adhérents pour 1130 heures et 250 heures d’entretien matériels Cuma.
vallee joigne emploi

Pour la cuma des Vallons du Douet dans le Calvados qui a accueilli le salon aux champs cet été, c'est le besoin de prestation complète chez les adhérents qui a motivé l'embauche du premier salarié en 2013. 4 ans après la cuma tourne avec 3 salariés permanents dont 2 à plein temps et 1 à temps partiel pour le groupe désilage plus 1 salarié saisonnier pour le tassage des silos.
vallons emploi



Rapport d'activités Fcuma Basse-Normandie 2017
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

26 Novembre 2018

Un infocuma dans toutes les cuma de normandie

Lire la suite de l'article

La cuma des Trois Vallées à Urville-Nacqueville a réalisé un DiNACuma en 2017. Ces jours de conseil ont permis à la cuma de mener une réflexion globale sur l’évolution de la cuma.

Lire la suite de l'article

Fin mars, la fédération des cuma invite les classes des établissements scolaires et agricoles à venir découvrir les cuma.

Lire la suite de l'article

Horsch Partenaire des cuma