L’autonomie alimentaire au cœur du groupe autochargeuse

Toutes les actualités
autochargeuse cuma landelles
Quatre adhérents de la Cuma de Landelles dans la Manche se partagent une autochargeuse qui a permis le développement des légumineuses fourragères sur leurs exploitations.
Depuis 2010, quatre adhérents à la Cuma de Landelles (Sud-Manche) forment un groupe autour d’une autochargeuse pour récolter leurs cinq coupes par an de légumineuses fourragères (luzerne, mélanges trèfles-ray-grass…) sur une trentaine d’hectares. Il a été identifié comme groupe pionnier dans le cadre du projet Casdar Luz’co, comme 12 autres en France. 
L’objectif est de diversifier les rations de leurs troupeaux laitiers tout en augmentant l’autonomie fourragère sur leurs exploitations. Au début de leur projet, trois des quatre adhérents étaient des novices dans la culture de légumineuses. Mais petit à petit, ils ont adaptés leurs itinéraires techniques en fonction des essais et échecs rencontrés.
L’investissement en commun était une évidence pour ce groupe, qui adhérent par ailleurs en collectif sur leurs autres matériels de la chaine de récolte (faucheuse, andaineur double et ensileuse en Cuma, faneuses en copropriété). L’intérêt est triple : « nous réduisons nos charges de mécanisation, nous nous améliorons mutuellement sur nos connaissances en partageant plus facilement et nous gardons un lien sociale proche » explique Jérôme Leroy, un des quatre adhérents. Même s’ils constatent une augmentation du temps de travail par rapport au maïs, leurs troupeaux bénéficient d’une meilleure santé avec coût alimentaire réduit.
Le groupe maintient sa dynamique, avec le renouvellement de l’autochargeuse fin 2015. Elle permet de récolter 42 m3 avec un débit de récolte entre 38 et 60 T/h pour 12 km/h en moyenne.
Côté organisation, de simples coups de fil suffisent. Mais pour un tel projet, « il faut commencer petit » conseille Jérôme Leroy. « C’est la clé de la réussite pour avoir le matériel disponible, roder l’organisation et maintenir une bonne entente dans le groupe ».

autochargeuse cuma landelles 1

Avec une moyenne de 12 km/h, l'autochargeuse de 42 m3 permet un débit de récolte entre 38 et 60 T/he.


 

autochargeuse boitier

Contrôle des concentrations en conservateurs ajoutés directement au fourrage récolté (boitier rouge) et contrôle du pick-up de l'autochargeuse (boitier gris)

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Découvrez l'offre spéciale Cuma

Lire la suite de l'article

Dispositif d’aides FranceAgriMer pour les investissements « ZNT » et substitutifs : les dossiers Cuma majorés

Lire la suite de l'article

Produire du lait en Cuma désilage Mixte ? Oui c’est possible !

Lire la suite de l'article