Economie de Carburant: Formation Eco-conduite

BEM JA
Le coût du carburant, autrefois minime, représente aujourd’hui 40 à 50% du coût horaire d’un tracteur.
Il représente alors le montant de l’investissement au bout de 5000 à 6000 heures d’utilisation !

Limiter la consommation passe par différents leviers :
  • Par une diminution du temps passé : raisonner les itinéraires de mise en culture (simplifiés, directs)
  • Pour un itinéraire donné, avoir le tracteur et une conduite adaptée


La formation éco-conduite


  Les JA du Calvados ont fait appel à la Fédération des Cuma de Basse Normandie en mai dernier pour travailler ensemble à la maîtrise de leurs charges de mécanisation et plus particulièrement aux économies de carburant.
Pratiquer l’éco-conduite ne s’envisage qu’à condition de bien connaître son tracteur pour optimiser son utilisation, aucun n’est identique.

C’est pourquoi chaque participant a fait passer son tracteur au banc d’essai moteur de l’association AILE et s’est vu remettre les résultats et les courbes obtenus lors du passage. Au préalable, un rappel des caractéristiques des tracteurs, des bases de la conduite économique et des paramètres influents la consommation (pneumatique, lestage, ...) leur a été dispensé.

L’après-midi, des essais de terrain ont été organisés afin de mettre en application les notions théoriques sur un parcours de 2.2 km (John Deere 6630 avec benne lestée de 10 tonnes de terre).

Des mesures comparatives de consommation ont été effectuées en temps réel.
Différents paramètres ont été testés, nous obtenons en moyenne :
  • Conduite nerveuse, sans anticipation : 73 L/100 km.
  • Conduite économique, 40 km/h max : 59 L/100 km, soit une économie de 19% de carburant, pour un temps de trajet qui se révèle même inférieur en conduite économique.
Sur un si faible parcours et avec une boite 40km/h éco, le fait de brider la vitesse maximale à 30 km/h n’a pas fait évoluer la consommation ni le temps de trajet.
Le lestage a également été modifié par l’ajout d’une masse d’ 1.3 tonne à l’avant pour apporter un confort de conduite. Au 100 km, le tracteur consomme 5 L de plus en conduite économique (+8%), probablement qu’une masse intermédiaire aurait apporté le même confort sans pour autant dégrader fortement la consommation.

En dehors de cette journée de formation avec les JA, d'autres essais terrain ont été mené en 2013, voici donc un autre exemple de parcours:

Sur un parcours de 7.5 km avec un Case CVX 1170 (variation continue) et une benne lestée, nous obtenons en moyenne :
  • Conduite nerveuse, sans anticipation, en mode « priorité vitesse » (pas de régulation de la charge et du régime moteur) : 52 L/100 km
  • Conduite en mode « priorité régime » (régulation de la charge et du régime moteur), avec un superviseur à 0 sur 10 (chute de régime très faible avant rétogradage) : 48L/100 km, soit une économie de 7.7% de carburant.
  • Conduite en mode « priorité régime » (régulation de la charge et du régime moteur), avec un superviseur à 7 sur 10 (chute de régime importante avant rétogradage) : 46L/100 km, soit une économie de 4,2% de carburant par rapport à un superviseur réglé à 0. (-11.5% par rapport à une conduite nerveuse).

Dans tous les cas, les différents réglages n’ont pas fait varier le temps de trajet (11 minutes en moyenne). Avec un superviseur réglé à 0, le tracteur a semblé juste plus nerveux.

Renseignements et réservations : Florian FREMONT au 02.31.53.55.16 – 06.16.45.48.13

Partenaires