La gestion des impayés

Quelles modalités pour le règlement des factures, comment anticiper les impayés?

  • Il est conseillé de prévoir le fractionnement de la facturation pour éviter de trop grosses factures d'un coup
  • Sauf à avoir un fonds de roulement très confortables et lorsque la facturation est réalisée en fin d'année, il est recommandé de procéder à un ou des appels d'accompte.
  • Si les exploitations reçoivent des encaissements saisonniers, facturer sur ces périodes propices
  • Des escomptes peuvent également être accordés pour paiement anticipé et des agios appliqués en cas de retard de paiement
  • Avec une politique d'encaissement plus rapide, la cuma peut éventuellement réduire quelque peu ses tarifs et diminuer son fonds de roulement

Détecter les risques d'impayés


En premier lieu, il convient de bien suivre le paiement des factures pour détecter au plus tôt les retards de paiement. Létalement des factures permet aussi de déceler plus vite les difficultés éventuelles de paiement.

Il est recommandé que les créances ne soient pas supérieures au montant du capital social.

Une fois l'impayé avéré, comment le gérer?


Si un retard de paiement est détecté, la première chose à faire est de contacter l'adhérent pour comprendre s'il s'agit d'un oubli, de réelles difficultés ou d'une volonté délibérée.

Ensuite il est important de commencer à adresser des lettres de relance à l'associé coopérateur par lettre recommandés avec accusé de réception.

Attention, les administrateurs ne doivent pas avoir d'impayés au sein de la cuma.

L'accord intervenu entre la cuma et ladhérent concernant les impayés doit impérativement être formalisé de manière écrite cosigné des parties, en double examplaire, indiquant les moadalités des factures concernées et des conditions de règlement définies dans un plan d'apurement, ainsi que toutes autres information pertinante.

N'hésitez pas à contacter votre fédération pour vous faire accompagner dans vos démarches

Partenaires

Horsch Partenaire des cuma