Machinisme

Machinisme

Les références sur les matériels et les démonstrations


L’activité machinisme en 2015 a contribué à répondre aux interrogations des adhérents de cuma sur les matériels, les évolutions techniques et les stratégies de mécanisation. Les actions mécanisation-environnement permettent de sensibiliser les adhérents de cuma et de les accompagner ensuite dans des projets d'investissements ayant un impact positif sur l'environnement. En 2015, les comités ont participé et organisé de nombreuses démonstrations de matériels. Les thèmes développés : TSL et couverts végétaux, menues pailles, désherbage mécanique et pulvérisation, ensilage, épandage, déchiquetage du bois, filière bois bûches, sur-semis de prairie, désilage, récolte d’herbe, barre d’effarouchement. La Fédération organise également avec les cuma des démonstrations sur des matériels particuliers comme sur le compactage des déchets dans le Calvados et l’Orne.

La Fédération des cuma de Basse-Normandie a contribué à l’élaboration du nouveau Guide des prix de revient « édition 2015 » en fournissant les coûts par matériel des cuma bas-normandes et en participant au comité de rédaction. Ce document est remis à tous les présidents de cuma de Basse-Normandie.

Interventions machinisme en relation avec les Chambres d’Agriculture


Des conventions de partenariat fonctionnent entre la Fédération des cuma de Basse-Normandie et les Chambres d’Agriculture. Les actions contribuent au développement de l’agriculture dans les départements en lien avec la mécanisation et l’organisation du travail. Les animateurs de la fédération des cuma de Basse Normandie et les conseillers des chambres d’agriculture organisent notamment en commun les journées Banc d’Essai tracteur.

Dans le Calvados, une convention est en place entre le comité Calvados et la Chambre d’Agriculture du Calvados sur les actions machinisme. L’animateur machinisme de la Fédération assure des interventions dans plusieurs domaines, pour 2015 :
- Coût des matériels, choix des matériels en lien avec itinéraires techniques, conseils en machinisme,
- Appui aux conseillers sur différents thèmes : échange paille-fumier, transport,
- Animation aux Prairiales sur le thème « récolte et conservation des fourrages »,
- Portes ouvertes sur l’implantation des dérobés, et le sursemis,
- Réalisation de démonstrations et participation technique à des actions de la Chambre d’Agriculture, tels que « Cultivons autrement » avec des ateliers autour de l’agriculture de précision, la récupération des menues paille et le contrôle des pulvérisateurs,
- Rédaction d’articles et d’un « chambagri + » sur les menues paille.

Dans le cadre d’un appel à projet, Florian Fremont a participé à un travail mené par la Chambre d’agriculture sur la filière légumes.

Le comité Calvados participe également à un travail sur le GIEE et la cuma du Vieux Château.
Les adhérents de cette cuma sont situés dans un secteur à dominante herbagère des marais du Bessin. Cette zone cumule les enjeux d’un captage Grenelle, d’une zone prioritaire pour les nitrates et ceux d’un parc naturel régional. La construction du GIEE s’est faite autour d’une ambition commune : valoriser le matériel de la cuma pour renforcer l’autonomie en protéines de ces exploitations.
Un bilan de chaque exploitation autour de l’autonomie alimentaire a été réalisé en 2015. Suite à cela plusieurs réflexions ont émergé : L’investissement dans une remorque autochargeuse pour de l’ensilage avec un tracteur de forte puissance et un salarié. Une réflexion intercuma autour de matériels de sursemis de prairies. La cuma du Vieux château et la cuma de l’Aure possèdent respectivement le semoir Vredo et le Semoir Aitchison. Ces deux semoirs ont d’ailleurs fait l’objet d’une porte ouverte au Molay Littry le 2 novembre dernier pour une implantation d’un mélange Ray grass - Trèfle derrière un blé.

Partenaires

Horsch Partenaire des cuma