Missions et compétences

Le Conseil d’administration


Sur l’année écoulée, le Bureau s’est réuni 5 fois, le Conseil d’administration 5 fois également. En charge de la gestion de la fédération, les thèmes traités par le Conseil d’administration ont été multiples, en voici les principaux.

La préparation, le suivi du budget et des programmes d’actions de la fédération occupent une partie importante des Conseils d’administration, de même que le suivi des missions des salariés et le suivi de l’activité comptabilité des cuma. Les administrateurs veillent sur l’équilibre entre le temps passé sur les actions et le temps passé sur l’animation des cuma. Le Conseil d’administration oriente les actions de la fédération à travers la mise en place des services auprès des cuma et des agriculteurs en complément des missions réalisées dans le cadre de la cotisation fédérative des cuma.

L’an dernier le Conseil a travaillé régulièrement sur les activités bois énergie du réseau cuma en Basse-Normandie car c’est une activité dynamique et en hausse, et qui s’est concrétisée en 2017 par une embauche en CDD dans le Calvados. Le Conseil d’administration aborde à chaque conseil la préparation du Salon aux champs de 2017 et la mobilisation des cuma, des délégués et des équipes bas-normandes.

Concernant les activités cuma, le Conseil a suivi la mise en place du programme d’aides Feader 2015-2020 pour les aides aux cuma et a organisé une rencontre sur le terrain avec madame Clotilde Eudier, Vice-Présidente du Conseil Régional en charge de l’agriculture le 5 avril 2016. Le Conseil d’administration, la Présidente et les présidents de Comité sont vigilants sur la place des projets des cuma dans le dispositif d’aide (mesure 411) car les dossiers cuma ne sont pas prioritaires par rapport aux dossiers individuels et sont rejetés jusqu’à présent à près de 50 %.

Pour cette année 2016 le Conseil d’administration a également travaillé sur l’accès des cuma de Basse-Normandie au FAC cuma ainsi qu’à la mise en place du nouveau dispositif d’accompagnement des cuma : DinaCuma. Même s’il s’est mis en place qu’à partir du milieu d’année, la fédération s’est investie sur la préparation et la formation des animateurs et animatrices ainsi que l’information auprès des cuma. La fédération est également à l’initiative de nouveaux projets partenariaux comme sur les coûts alimentaires et les cuma désileuses. Le Conseil d’administration suit aussi la progression des projets avec des partenaires comme Luz’Co ou relance des projets multi-partenaires comme sur les charges de mécanisation.

Avec la réforme statutaire votée en 2015, l’organisation des réunions de secteur à partir décembre 2015 a pris de l’importance avec l’élection et le renouvellement des délégués.

En 2016, le Conseil d’administration a travaillé sur l’organisation du réseau cuma normand suite à la réunion de la Haute et la Basse-Normandie au sein de la région Normandie. De plus au niveau de l’organisation du réseau cuma les deux départements haut-normands rejoignent la région Ouest. Bretagne, Pays de Loire et Normandie constituent la Frcuma Ouest.

Un travail sur le rapprochement entre la Fédération des cuma de Basse-Normandie et les fédérations de cuma de l’Eure et de la Seine-Maritime a été enclenché avec des réunions régulières et un appui de la Frcuma Ouest. Dans un premier temps le rapprochement entre les fédérations se fera sans fusion, c’est au niveau du Comité normand, au sein de la Frcuma Ouest, que les projets et les actions vont se coordonner et être mutualisés. Au Comité normand du 16 septembre 2016, Annie Gachelin a été élue Présidente du Comité normand. 


Les commissions


Afin de permettre aux délégués d’échanger sur les thèmes techniques, étudier la mise en place des actions par les animateurs en lien avec les besoins des cuma, trois commissions ont été mises en place au niveau bas-normand :

La commission Machinisme, Environnement et Energies Renouvelables

Cette année l’accent a été mis sur les projets d’actions avec les cuma comme sur les matériels d’épandage, la valorisation des luzernes et trèfles, le développement des activités bois énergie et co-compostage, l’organisation de l’activité banc d’essai tracteur. La commission fait régulièrement des propositions d’actions nouvelles ou de suivi de matériels ou de techniques innovantes.

La commission Economie, Gestion, Ressources Humaines, Charges de mécanisation

Cette commission a été mobilisée sur les projets d’emploi en cuma, le développement des références et des indicateurs sur la gestion des cuma, le service bulletin de paye. Actuellement cette commission travaille sur le développement des formations auprès des cuma et l’étude des chantiers complets afin de proposer aux cuma des pistes de réflexion sur les nouvelles prestations à proposer aux adhérents avec un salarié.

La commission Communication

Cette commission a essentiellement travaillé sur les outils de communication du réseau cuma en Basse-Normandie : site web de la fédération www.basse-normandie.cuma.fr, les bulletins Info cuma et le journal Entraid (dont le Spécial bas-normand sur les prix des matériels et les stratégies d’achat).

Les comités


Les 3 Comités du Calvados, de la Manche et de l’Orne orientent l’essentiel de leur temps sur le développement des actions et animations sur le département, les relations avec les cuma, la mise en place et la gestion des liens entre la fédération (animateurs et délégués) et les responsables des cuma. Les Comités se réunissent 3 à 4 fois par an, chaque délégué fait le point sur les cuma de son secteur.

Les 10 réunions de secteurs de décembre 2015 ont été l’occasion de renouveler les délégués. Sept nouveaux délégués ont été élus, Rodolphe LORMELET dans le Calvados ; Pascal BLAIZOT, Benoit LECLERC et Jean-François TAPIN dans la Manche ; Laurent DE BIE, Nicolas DUVAL et Jean-Pierre FOUCHER dans l’Orne.

En 2016, les Comités départementaux ont particulièrement travaillé sur la gestion des cuma en temps de crise et sur la délicate question des impayés. Les délégués ont voulu travailler sur les modalités des accompagnements des responsables de cuma et sur les relations avec les banques.

Dans le Calvados, les délégués sont principalement mobilisés sur la préparation du Salon aux champs. Dans la Manche le Comité a développé les questions d’évolution des groupes tracteur (accueil de nouveaux adhérents avec des besoins spécifiques, gestion des engagements et mise en place de chantiers clé en main) ainsi que les relations entre les cuma à l’échelle de petits territoires de proximité. Dans l’Orne le Comité a travaillé sur l’accueil des jeunes dans les cuma.

Le 14 février 2019, la fédération des cuma de Basse-Normandie devient la fédération des cuma Normandie Ouest dont voici les administrateurs. 
CA FCNO

 

Partenaires

Horsch Partenaire des cuma